Le médecin effectue des visites d'entreprises, d'ateliers, de chantiers, pour évaluer les risques encourus par les salariés dans le cadre même de leur profession. Un certain nombre de mesures (bruits, températures, ...) peuvent l’aider à établir son diagnostic.

Le médecin du travail participe à la formation des salariés dans le cadre de la prévention, sur les thèmes notamment du secourisme, des postures de travail et de l’éducation sanitaire (lutte contre l'alcoolisme, le tabagisme, conseils hygiéno-diététiques liés au diabète et à l’obésité…).

En tant que conseiller des chefs d'entreprises, le médecin du travail participe aux Comités d'Hygiène et de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT) dans les entreprises dont il a la charge.

Les médecins du travail sont secondés par l'équipe des Intervenants en Préventions des risques professionnels du SMIT. Ensemble ils réalisent des interventions dans le domaine de la santé et la sécurité du travail (SST) : conseils,  études sectorielles...

En 2012, le secteur des menuiseries aluminium a été choisi afin de diagnostiquer la thématique SST et de proposer des axes d'amélioration à la profession. Le rapport est disponible ici.

L’année 2010 a été marquée par la promulgation de la loi du pays « santé et sécurité au travail », qui exige, de la part de l’employeur, une obligation de résultats et non plus seulement une obligation de moyens, avec une mise en place d’une politique d’évaluation des risques.